• Chapitre 1-1

    Chapitre 1

     

    Ornella était une jeune adolescente de 17 ans. Comme toutes les adolescentes de son âge, elle se levait tant bien que mal chaque  matin pour aller au lycée. Elle essayait de suivre ses cours avec attention car pour ses parents les études étaient quelque chose de très important. Elle retrouvait ses amies, et rentrait le soir chez elle. Cette jeune fille rousse vivait dans une très jolie maison avec son père William, sa mère Janine et son jeune frère Bradley. Ornella était une jeune fille très sûr d’elle, populaire, intrépide, pleine de vie lorsqu’elle était au lycée, mais lorsqu’elle rentrait chez elle, c’était une tout autre personne. Elle se comportait comme une petite fille modèle qui respecte et accepte les règles de ses parents

     

    Chapitre 1

     

    7H00 : Réveil

    Le réveil d’Ornella sonna, elle l’éteignig, s’étira et sortit de son lit la tête encore endormie. Elle se rendit directement dans la salle de bain, elle se brossa les dents, prit une douche, s’habilla, se coiffa et descendit prendre son petit déjeuner.

     

    Chapitre 1

    Ornella croisa sa mère qui comme chaque matin tentait de réveiller son frère pour qu’il soit à l’heure pour se rendre au lycée.

    - Bradley réveille toi ou tu seras en retard à l’école, et ne compte pas sur moi pour te déposer si tu rates le car cria Jeanine

     

    Chapitre 1

    - Bonjour maman

    -Bonjour ma chérie tu as bien dormi ?

    - oui maman.

     

    Chapitre 1

    Elle descendit dans la cuisine et trouva son père assis lisant son journal.

    - Bonjour papa

    - Bonjour ma fille.

    Ornella se servit des céréales et finit d’émerger de sa nuit en prenant son petit déjeuner. Sa mère descendit et les rejoint.

    Chapitre 1

    Janine : William chéri, n’oublie pas d’appeler le plombier pour la fuite des toilettes du 1er étage.

    William, tout en lisant son journal : oui ne t’inquiète pas.

    Janine : je rentrerai tard ce soir, après le boulot le comité des Orphelins du Maryland organise une réunion extraordinaire pour trouver une solution pour les enfants de la famille Naireux qui ont perdu leurs parents dans l’incendie de leurs maisons.

    Ornella : Ils n’ont pas de famille ? Des oncles ou  des tantes ?

    Janine : si, mais Jacques et Victorine étaient si bons envers notre communauté que nous souhaitons aider leurs enfants du mieux que nous pouvons. Il y a des restes dans le frigo pour le dîner de ce soir. Il est temps pour moi d’y aller, j’ai une tonne de travail les arrêtés de compte ne vont pas se faire tout seul.

     

    Chapitre 1

    Janine était responsable financière d’une grande entreprise de cosmétique. Femme de caractère déterminée à réussir elle avait gravit les échelons de l’entreprise. Elle se rappelle encore de ses débuts en tant qu’assistante gestionnaire. La direction avait rapidement remarqué ses compétences sa rigueur et son ambition. Il ne lui avait fallu que 4 ans pour gravir les échelons et se retrouver responsable.

     

    Chapitre 1

     

    L’heure était arrivée pour Ornella de prendre le car pour se rendre au lycée. Elle embrassa son père prit ses affaires et monta dans le car sans son frère qui dormait encore paisiblement.

      

    Chapitre 1

     Bradley avait un an de moins que sa sœur soit 16 ans. C’était un jeune homme rebelle, remplit d’amertume et d’agressivité. La communication avec ses parents étaient quasi inexistantes. Il préférait se retrouver avec ses amis, ou devant son ordinateur. 

    Janine et William avait peu à peu baissé les bras face au comportement de leur fils ne le comprenant plus. Il parlait de temps à autre à sa sœur, il ne le montrait pas toujours mais tenait beaucoup à elle, il se renseignait toujours sur les jeunes garçons qui tournaient autour d’elle. 

    08h00
    Il fini par ouvrir un œil mais était comme à son habitude peu motivé pour se rendre en cours. Mais pour ne pas entendre son père, homme strict et parfois insensible; il préférait fuir la maison et errait dans les rues. Il n’avait pas dit à ses parents qu’il avait été renvoyé pour 3 jours, il avait intercepté le courrier du lycée.

    Lors de ces périodes des renvois, il partait plus ou moins à l'heure ou commençaient ses cours et rentrait le soir, comme s’il avait fait une journée de cours. Comme tous les ados de son âge Bradley se sentait incompris. Il ne supportait plus l’autorité de son père, et le côté très directif de sa mère. 

    Chapitre 1

    16H00 sortie du lycée
    Une journée de cours venait de se terminer pour Ornella. Elle décida de rentrer à pieds avec sa copine d’enfance Cécilia.

    Cécilia : Horrible ce cours, je trouve cela inhumain que l’on ai des cours comme celui là. 
    Ornella : Grave, mais bon y a quand même certains profs sympas. Tu viens à la maison après les cours demain pour bosser le devoir de bio ?
    Cécilia : oui c’est ce qu’on avait prévenu, Bradi sera là ?
    Ornella : Cécilia s’il te plait ? Comment tu peux t’intéresser à lui il représente l’immaturité totale
    Cécilia : il est sympa avec moi….et puis il est mignon
    Ornella : mouais si tu le dis, mais je te rappelle que tu viens pour que l’on bosse pas pour que tu mattes mon frère.
    Cécilia : Mais oui tu connais mon sérieux. 
    Les jeunes filles parlèrent de tout et de rien et rentrèrent dans leurs demeures respectives. 

     

    Chapitre 1

    Ornella trouva son frère devant la maison discutant avec un copain 
    Elle lança un bref salut aux deux jeunes hommes
    Ornella : salut vous allez bien. 
    Copain de Bradley: salut
    Bradley : ouep, je te préviens ta mère est de mauvais poil

    Ornella : je croyais qu’elle devait rentrer tard ce soir ?
    Bradley : je ne sas pas elle est rentrée plus tôt et elle est remontée. 
    Ornella soupira : ok,  je pense que je vais passer la soirée dans ma chambre et me faire la plus petite possible.
    Ornella s'éloigna laissant les deux jeunes hommes.
    Copain : elle est pas mal ta sœur
    Bradley : oublies t'as compris tu tournes autour de qui tu veux mais ma soeur pas touche. T'as beau être mon meilleur pote, mais on ne peut pas dire que tu sois un mec sérieux et encore moins de confiance quand il s'agit de nanas. 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 13:47

    La vie n'a pas l'air simple pour Ornella et son frère est tout l'opposé d'elle :/

      • Lundi 16 Novembre 2015 à 11:34

        Oui et j'avoue que je ne vais pas toujours ménager son personnage lol mais je pense que la vie d'un ado n'est pas toujours facile 

    2
    Jeudi 10 Mars 2016 à 21:24

    Et bien la soiree s'annonce agreable  lol 

    Petit frere rebelle... j'aime bien ca ^promet :) 

      • Dimanche 13 Mars 2016 à 12:51

        Oui j'ai du mal à faire des familles parfaites lol 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 27 Juin 2016 à 23:53

    Coucou, c'est re-moi ! Petit point orthographe et syntaxe avant tout :


    • les études étaient quelque chose
    • Elle retrouvait (juste la majuscule)
    • sûre d'elle
    • elle l'éteignit (passé simple)
    • la salle de bain

    (Tu es repassée en mode théâtral ... décide-toi ! xD Soit tu écris une histoire sims, soit une pièce de théâtre sims, mais faire les deux en même temps, tu perds ton lecteur :/)

    Du premier étage ? :O Y'a combien d'étages dans cette maison ? XD

    (je corrige vu que tu es repassée en mode théâtre :

    • William [VIRGULE] tout en lisant son journal [VIRGULE] (et je pense que tu peux mettre la didascalie en italique ! :D)

    Une réunion extraordinaire ? XD j'aurais pas pensé voir ces deux mots réunis !

    • Naireux ? Peut être voulais-tu écrire "nombreux sont ceux" ? Ou alors c'est une expression que je ne connais pas ? xD
    • Des oncles (majuscule)
    • J'ai une tonne de travail [DEUX POINTS ou VIRGULE ou POINT VIRGULE] les arrêtés ...
    • Problème de correspondance des temps : tu as choisis le passé simple en début de récit, donc je te propose la correction avec la correspondance passée : "femme de caractère, elle avait gravi les échelons" et "elle se rappelait encore" et "la direction avait rapidement remarqué"
    • Une virgule est de mise entre "sa rigueur" et "ses compétences"
    • Il ne lui avait pas fallu quatre ans
    • responsable

    • l'heure était arrivée

    Tu as changé de couleur et de police : est-ce normal ?

    • était quasi inexistante
    • avaient peu à peu baissé les bras
    • de temps à autres

    • homme strict
    • lors des périodes des renvois
    • à l'heure où commençaient ses cours

    • certains profs sympas
    • Tu viens [...] pour bosser le devoir de bio ? (manque le point d'interro)
    • ce qu'on avait prévu

    • salut, vous allez bien ? (point d'interrogation)
    • elle est rentrée plus tôt
    • de nanas

    J'ai pas corrigé toutes les majuscules qui manquent mais ça avec une relecture tu devrais facilement pourvoir les corriger !

    Bref, mon avis : pour le moment, j'ai un peu de mal à accrocher, mais ça va peut être venir ! Je suis bien placée pour savoir que parfois les histoires ont besoin de plusieurs chapitres pour décoller ! J'espère donc qu'il se passera un peu plus de choses dans la partie suivante :)

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :