• Chapitre 1-2

    Chapitre 1-2

    Le lendemain matin 

    Janine au téléphone

    - Il me faut une vingtaine de fleurs pour vendredi, j’ai passé commande cela fait un mois alors débrouillez-vous comme vous voulez mais il me faut des anthuriums samedi !

    Elle raccrocha, Ornella passa au même moment 

    Chapitre 1-2

    - Ah ces incompétents de fleuristes pas capable de prendre une commande. Il n’y a rien de pire pour me mettre de mauvais poil de si bon matin. Grrr.

     

    Chapitre 1-2

     

    - Tu as bien dormi ma puce ? Tu as une petite mine ? Qu’est ce qui ne va pas ?
    - Rien ne t’inquiète pas juste des problèmes de sommeil
    - Il faut que tu lâches cet ordinateur et que tu ailles te coucher plus tôt ma chérie, le sommeil est important pour avoir une bonne santé et être productive durant la journée.
    - Oui maman, Cécilia vient ce soir pour que l’on puisse travailler sur notre devoir de biologie.
    - Cela ne me pose aucun problème, j’appellerai sa mère pour qu’elle reste dîner avec nous. 

    Ornella ne supportait pas cette manie qu’avait sa mère de prendre les devants pour tout, sa copine venait juste travailler un devoir, et elle ressentait le besoin premièrement d’appeler ses parents et deuxièmement de l’inviter à dîner. 

    - j’y vais maman, bonne journée.
    - Bonne journée Nella

     

    Chapitre 1-2

    Installées sur la terrasse, Ornella et Cécilia travaillaient leur devoir de biologie.
    - Alors le système nerveux est assez complexe quand on y pense, rien ne fonctionne sans raison dans notre corps, je trouve ça assez impressionnant dans le fond, 
    - Oui c’est clair….
    - Nella t’es pas avec moi là ? 
    - Désolée je regardais une annonce, y a des auditions pour une comédie musicale, les auditions se passent dans le théâtre de la ville et commenceront la semaine prochaine.
     

    - Quelle comédie ? demanda Cécilia
    - Un Son une Muse !

    Chapitre 1-2

    Cécilia s’exclama avec entrain : « Un son une muse » avec Shawn Dicki   ???

    -  Oui mais ne crie pas trop fort ici, on n’aime pas trop la musique, chuchota Ornella
    -  Oui tu as raison excuse-moi répondit Cécilia en baissant la voix

    Chapitre 1-2

      

    Elle reprit place sur sa chaise

    - Mais c’est génial Ornella ! c’est une superbe opportunité, je sais que tu penses déjà à passer l’audition.
    - Oui mais il me faut l’autorisation de mes parents pour passer l’audition et ça c’est peine perdue. 

    - Ah oui j’avais oublié l’histoire de l’autorisation parentale. Mais bon en même temps ce n’est qu’une audition rien ne dit que tu décrocheras un rôle ajouta Cécilia d'un ton espiègle.


    - Tu as raison, je passerai les auditions, après tout je n’ai rien à perdre dit-elle avec malice. 

    A la vue du regard de son amie, Cécilia comprit qu'Ornella passerait les auditions avec l’accord fictif de ses parents. 

     

    Chapitre 1-2

     

    Ornella était allongée dans son lit elle tournait et se retournait pensant à l’audition qui allait avoir lieu dans quelques jours. Elle savait que c’était une opportunité une chance inouïe qui ne se reproduirait pas. Mais jamais sa mère n'accepterait qu’ elle passe une audition pour chanter. Pour sa mère les chanteurs étaient des fainéants qu’ils ne voulaientt pas aller bosser mais voulait de l’argent facile. Comment faire comprendre à sa mère que le chant ce n’est pas qu'empocher un gros cachet et être adulé par une foule en délire. Le chant était plus que cela. 

    C’était l’expression de ses émotions le miroir de son âme. C’était se laisser transporter par la mélodie, voyager dans un monde en paix ou souffrance et deuil ne sont plus. 


    Seule dans sa chambre, Ornella était pensive regardant le papier peint rose qui recouvrait les murs. Elle se rappella ô combien il avait été difficile pour elle d’imposer son choix de tapisserie et de mobilier. Elle voulait quelque chose de simple et de rose fuchsia sa couleur préférée. Elle savait exactement ce qu’ elle voulait un mur couleur taupe et le reste en rose un mobilier blanc avec un espace aménagé pour passer de bons moments avec ses copines. Elle finit par s’endormir, laissant ses rêves la bercer.


    Quelques jours plus tard.
    Ornella prétexta à ses parents une sortie à la bibliothèque et se rendit accompagnée de Cécilia à l’audition. 
    Arrivée devant le lieu du casting, l’angoisse s’empara de la jeune femme.
    je ne sais pas si c’est une bonne idée, déclara Ornella
    Mais qu’est ce qui t’arrive, c’est une superbe opportunité que de passer une audition devant des professionnels. Même si tu n’es pas prise tu auras un avis sur ta voix, ce qu’il te faut travailler.

    c’est bien ça le souci Cécilia hormis les ateliers de chants à l’école et les quelques spectacles de fin d’année je n’ai aucune expérience dans le domaine. Et là, moi l’amatrice super débutante, je me présente face à des gens qui ont l’habitude de chanter et de passer des castings.

     

    Chapitre 1-2

     

    - Ornella on se connait depuis petite et tu sais comment je suis, je n’hésite pas à dire les choses quand il le faut. Si tu chantais comme une casserole jamais au grand jamais je ne t’aurai laissé passer cette audition, je te l’ aurai même déconseillée. Mais je t’ai déjà entendu chanter plus d’une fois et tu as un vrai talent, tu as ce petit quelque chose d’unique dans ta voie.  Aie confiance en toi et ne laisse pas le stress te déstabiliser. Tu peux le faire, alors tu vas entrer dans cette salle et chanter comme tu ne l’as jamais fait c’est compris ?


    Ornella retrouva le sourire et répondit:

    - Qu’est-ce que je ferai sans toi, merci de toujours être là pour me remonter le moral. Tu as raison, je n’ai rien à perdre, et puis ça me fera une expérience. 

     

    Chapitre 1-2

    Les deux jeunes filles entrèrent. Ornella remis son autorisation qu’elle avait pris soin de signer elle-même en imitant la signature de sa mère. On lui remit son numéro de passage et  elle alla s’asseoir avec Cécilia à une table. 

    - No stress,  tout va bien se passer. Je te fais confiance. Je sais que tu vas y arriver.
    - oui ne t’inquiète pas je suis remontée à bloc, je veux avant tout me faire plaisir et me prouver que je suis prête et capable.

      

    Chapitre 1-2

    Ce fut le tour d’Ornella. Elle prit place sur scène, prit son micro entre ses mains. Elle respira un bon coup ferma les yeux. Elle s’imagina dans une belle prairie verdoyante, entourée de ses amies, il faisait beau le soleil brillait sur sa peau, elle courait dans l’herbe. Elle était si légère.  Cette sensation de légèreté était ce dont elle avait besoin de sentir pour ne pas laisser le stress la dominer et pour se laisser aller au rythme des paroles.  Elle commença à chanter. Elle était consciente qu’il fallait quelques secondes pour que le jury se fasse une impression. Plus vite elle entrait dans le chant et les amenait dans son voyage et plus elle aurait de chance de retenir leur attention.  

    Ornella commença à chanter, le sourire aux lèvres, elle vivait intensément ce moment. Elle avait choisi une chanson que lui chantait souvent, sa grand-mère lorsqu’elle était enfant. Sa grand-mère maternelle était aux yeux d’Ornella la meilleure chanteuse au monde.  Elle avait une voix de chanteuse de soul et chantait à chaque occasion. Elle pouvait quitter mari et enfants pendant plusieurs semaines pour partir chanter un peu partout dans le pays. Janine avait gardé rancune de l’absence de sa mère et avait développé une telle aversion pour la musique qu’elle ne voulait pas entendre parler de carrière dans ce domaine.
     

    Sa chanson toucha à sa fin. Elle entendit des applaudissements retentir dans la salle. C’était Cécilia qui la soutenait
      

     

    Chapitre 1-2

    Elle descendit de scène et une femme s’approcha d Ornella. 


    - Bonjour je me présente je m’appelle Kate Johnson je suis responsable de l’organisation du casting de ce spectacle. Vous avez une très jolie voix, un grain particulier et une certaine sensibilité.
    - Merci beaucoup répondit Ornella en rougissant elle ne savait plus ou se mettre.


    Une blonde s’approcha des deux jeunes femmes. Elle écoutait la conversation depuis un moment.
     

    Chapitre 1-2

     

    - Alors Kate comment m as tu trouvé demanda la femme sur un ton des plus hautains méprisant Ornella
    Kate lui accorda a peine son attention.
     -Pas trop mal.
     

    Kate regarda de nouveau Ornella
    - Je m’occupe d’organiser les castings je n'ai aucun pouvoir décisionnel mais je connais bien le responsable de la tournée je lui en toucherait deux mots

     

    Chapitre 1-2

     

    - Quoi tu soutiens cette gamine sans expérience ? C est vers moi que tout tes efforts devraient se concentrer, tu sais très bien que je suis une future diva.

    Kate leva les yeux au ciel exaspérée par la jeune femme.
     
    - Je suis en pleine discussion Claudia et puis c’est le patron qui prendra sa décision. Elle sourit a Ornella comme pour la rassurer.
     
    - Je dois y aller je te souhaite bon courage.

    Elle quitta la jeune fille qui resta sur place quelques instants avec du baume au cœur.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 13:55

    Sans le vouloir Ornella vient de se faire une ennemie, si sa mère la laisse faire la carrière qu'elle souhaite c'est pas gagné

      • Lundi 16 Novembre 2015 à 11:35

        Oui c'est clair 

    2
    Jeudi 10 Mars 2016 à 21:36

    Ornella contre sa mere ca risque d'etre puissant ^^ Une p'tite claque pour Miss hautaine c'est possible ?? lol 

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 28 Juin 2016 à 00:14

    Still me !

    Tu devrais faire quelque chose avec la mise en page, je sais pas, mettre en gras les infos du genre "le lendemain matin" et en italique les didascalies, parce que comme tu jongles avec le style romanesque et le style théâtral, on se perd affreusement vite ... Tu le fais quelque fois, alors autant le faire de partout :)

    • débrouillez-vous
    • tu ne peux pas couper la proposition principale d'une phrase avec une virgule : "le système nerveux est assez complexe [VIRGULE -si tu y tiens, sinon on peut la virer aussi xD-]
    • Majuscule à "Un son"
    • Mise en forme du dialogue avec "un son et une muse de Shawn ..."
    • virgule entre musique et chuchota
    • Majuscule à Oui tu as raison

    (Bon je ne signale plus les majuscules en début de phrase ou de ligne ni les virgules avant les verbes de prise de parole, je pense qu'en te relisant tu pourras facilement les voir ! :))

    • c'est peine perdue
    • d'un ton espiègle (on est pas sur un ton ... Sur un thon, oui, et encore, ça doit glisser ! -je suis fatiguée xDDD-)
    • à la vue du regard
    • répétition malheureuse ici "à la vue du regard de son AMIE, Cécilia comprit QUE SON AMIE"
    • jamais sa mère n'accepterait
    • les chanteurs étaient des fainéants (concordance des temps)
    • qui ne voulaient pas aller bosser mais voulaient
    • comment pouvait-elle faire comprendre à sa mère que le chant n'était pas qu'empocher ...
    • le chant était plus que cela

    • C'était l'expression
    • C'était se laisser transporter
    • Elle se rappela
    • ô combien

    • accompagnée de Cécilia
    • Petit tiret à "je ne sais pas" puis à la réplique suivante

    • Jamais, ô grand jamais (encore une vois, les apostrophes, c'est vieillot mais c'est joli -coucou tu sens que j'étudie les lettres, plus ça fait vieux et plus je trouve ça joli-)
    • Je ne t'aurais laissé passer
    • je te l'aurais
    • Je t'ai déjà entendue
    • Dans ta voix (voie = chemin, passage)

    • Ornella retrouva le sourire (et répondit) [proposition si tu narrativises)
    • remit
    • à une table (ce n'est pas le verbe avoir ici)

    • prit son micro
    • cette sensation de légèreté était
    • une chanson que lui chantait souvent ... [tu peux pas mettre de virgule ici]
    • d'Ornella
    • Il manque toutes les apostrophes de certaines phrases :/
    • lui en toucherait deux mots

    • sans expérience
    • exaspérée

     

    Point positif : ayé, il se passe des choses ! Par contre on perd en qualité dans le texte, le début était plus soigné, là il manque même carrément des apostrophes, c'est dommage, ça fait écriture smartphone ... Bref, une bonne relecture, et tout cela ira mieux !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :