• Chapitre 4-2

    Lorsqu’il me vit arriver il s’arrêta de discuter et me regarda avec désir, son regard me mis mal à l’aise, il s’approcha de moi et me murmura

    -        -  Tu es magnifique, je pense que je vais avoir du mal à te garder près de moi ce soir

    -       -   Pourquoi ? demandais-je 

    -         - Ta beauté ne laisse indifférent aucun homme et je sais que beaucoup voudront ce soir être en ta compagnie

    -       -   Mais c’est avec toi que je pars et c’est en ta compagnie que je resterai tout au long de la soirée

    Chapitre 4-2

    -       -  Quel homme chanceux je suis…

    -         -  Je suis bien élevé je ne laisse pas planter quelqu’un qui m’a invité pour un autre

    -         -  Tes parents t’ont bien élevé, si tu es prête on peut y aller.

    -         -  Je suis prête puisque je suis là.

    Il sourit et laissa transparaître sa belle dentition. Il avait un beau sourire, qui semblait illuminer son regard. J’étais hypnotisé par son regard, il était si profond, si beau et son sourire, il faisait sourire chaque cellule de mon corps une a une.

    Chapitre 4-2

    C’est avec élégance qu’il me tendit son bras

    -          - Madame 

    Je passai mon bras autour du sien et c’est ainsi que nous marchâmes vers la voiture qui nous attendait à l’extérieur.

    Chapitre 4-2

    La soirée avait lieu dans un lieu branché de la ville, des videurs nous laissèrent entrer et saluèrent Shawn comme si il le connaissait depuis toujours. Ils me saluèrent par un sourire. Je sentais le regard des femmes sur moi, elles accordaient leur plus beau sourire ou décolleté à Shawn pour lui dire bonjour et j’avais le droit à un sourire des plus hypocrites. Les femmes, ma mère dit toujours qu’elles peuvent être de vrais requins quand elles ont une idée derrière la tête et elles sont prêtes à tout pour parvenir à leur fin. 

    Chapitre 4-2

    On arriva dans un petit salon, 2 hommes étaient assis, ils appelèrent Shawn en le voyant. Il les salua de la main et les rejoins sur le canapé. 2 jolies jeunes femmes vinrent se joindre à nous.

    -         -  Je vous présente Ornella, elle a rejoint la troupe depuis peu explique Shawn

    Chapitre 4-2

    -          Ornella je te présente quelques un de mes amis, le blondinet là c’est Marcus, il a l’air de jouer les durs, mais il est gentil comme tout. L’autre c’est Stan il est dans le milieu hip hop.

    -          - Bonsoir tout le monde

    Ils me répondirent par un signe de tête. Nous prirent place sur le canapé, je m’assis à côté de Shawn. Il commença à discuter avec l’un de ses potes, je me sentis un peu seule et ne sachant que faire. Le blondinet du nom de Marcus s’approcha de moi et commença à discuter

    Chapitre 4-2

    -          - Salut ma belle, nouvelle dans le milieu, je ne t’avais jamais vu auparavant, pas dans ce genre de soirée en tout cas

    -     - Oui je suis plutôt nouvelle, et c’est vrai que je ne fréquentais pas trop ce genre de soirée, Shawn m’a proposé de l’accompagner et je me suis dit pourquoi pas.

    -        -   Shawn et toi ça fait longtemps que vous êtes ….

    -       -  Oh euhh, non on n’est pas ensemble on est juste de bons amis

     

    Chapitre 4-2

    -        - Ah tant mieux pour moi alors répondit-il avec un air coquin

    Je commençai à me sentir mal à l’aise, ce qu’il remarqua et il changea de conversation.

    -         - Tu es dans quel style de musique, RnB, hip hop, classique ?

    -        -   Je suis ouverte à tous les styles j’ai baigné dans différents styles musicaux, je dirai lui répondis-je avec le sourire

    -        - Tu n’as surement pas encore trouvé le style qui te convient, si tu veux passer un de ces jours avec Shawn au studio on fera quelques essais, le studio c’est vraiment différent et ça te permet de t’exprimer, différemment de la façon dont tu le fais sur scène.

    -         -  Ok je verrai avec Shawn, en fonction de nos dispos. 

    Chapitre 4-2

    On nous apporta 3 bouteilles de champagne, Shawn me servit un verre, je n’en avais jamais vraiment bu, mon grand-père m’avait laissé goûter une gorgé une fois. Je pris le verre que Shawn me tendit, nous trinquèrent

    -         - Avant que tu ne penses que je t’ai oublié, je prends soin d’étancher ta soif

    -          - Encore heureux que tu ne m’oublies pas, on trinque pour quelle occasion ?

    -         - Il faut une occasion particulière pour trinquer ?

    -        -  Oui un peu quand même

    -         - Alors on va dire qu’on trinque à nous deux….

    -         -  Nous deux … ? demandais-je ?

    -         -  Oui à notre…..amitié, cette belle amitié, cette façon que l’on a de se comprendre tous les deux.

    -          - OK d’accord.

    Chapitre 4-2

    Je fus un peu déçu qu’il qualifie notre relation seulement d’amical. Je bus mon verre, ce champagne s’avérait très bon. Mon verre ne restait jamais vide, Marcus se chargeait toujours de me le remplir. Au fil de la soirée, je le découvris et le trouvais plus intéressant. On discutait librement, je ne sais pas si c’était les effets de l’alcool, mais je me sentais bien d’humeur à faire la fête. Marcus du le remarquer puisqu’il me proposa d’aller danser. Shawn était occupé à discuter avec ses amis et les 2 pin-up qui n’arrêtaient pas de le reluquer c’est à peine si j’existais face à ses 2 femmes. Comme pour me venger j’acceptai la proposition de Marcus et laissa Shawn en plan, ce qu’il ne remarqua même pas. 

    Chapitre 4-2 

    On rejoignit la piste de danse, je n’arrêtai pas de sourire. On dansait tous les 2 au rythme de la musique, il me faisait tourner sur moi-même puis il me ramenait à lui, me serrant dans ses bras. Ses bras musclés étaient chaud et agréable, ce n’étaient pas les bras ou j’avais envie de me plonger dans le restant de mes jours, mais le simple fait d’être dans les bras d’un homme me faisait du bien, c’était une sensation qui m’était plutôt étrangère. Il plongea son regard dans le mien et nous restèrent à nous regarder pendant ce qui parut durer une éternité, je me laissais aller, j’étais détendu.

    Chapitre 4-2

    Il me tira dans une pièce, et prit mon visage entre ses mains. Il posa délicatement un baiser sur mon front l’effet de l’alcool faisait que je ne me contrôlais plus et je n’étais plus maîtresse de moi-même je lui rendis son baiser. A ce moment tout devint flou dans mon esprit.

    Chapitre 4-2

    Je sentis qu’il me coucha sur le lit et qu'il s'allongea à côté de moi, il commença à m’embrasser. Ses baisers sur mon corps me firent frissonner, je n’avais jamais couché avec un homme et je voulais que ma première fois se fasse avec un homme que j’aimais, mais là je n’avais pas la force de résister, ses caresses me faisaient le plus grand bien, je sentis mon esprit partir, j’eu l’impression d’apercevoir Shawn rentrer dans la chambre et enlever le mec sur moi, à ce moment-là ce fut le trou noir.

    Chapitre 4-2

    Shawn et Jason relevèrent Ornella, elle se mit à chanter et à marmonner

    -        -  Mon Shawn chéri c’est toi…

    -         -  Ça va aller ma puce on rentre

    Chapitre 4-2

    Arrivé à l’hôtel il installa la jeune femme dans sa chambre, il n’osa pas la déshabiller, il eut peur de sa réaction à son réveil. Il lui enleva ses chaussures et la coucha sur son lit. Il s’allongea à côté d’elle et l’admira, il caressa ses cheveux, elle avait l’air si belle si paisible.

    Il finit par prendre sommeil.

    Chapitre 4-2

    Le lendemain matin Ambre, ouvrit les yeux et constata qu’Ornella n’était pas rentré, prise de panique elle se leva et alla frapper à la porte de la chambre de Shawn.

    C’est tout endormi que le jeune homme vint lui ouvrir

    Chapitre 4-2

    -          Ou est-elle ?

    Elle ne laissa pas le beau ténébreux répondre qu’elle était déjà rentrée dans la chambre et trouva Ornella qui essayait d’émerger

    -        -  Qu’est-ce que tu lui as fait ? tu l’as fait boire ?

    -        -  C’est une grande fille, elle a bu parce qu’elle voulait boire.

    -        -  Ma tête je t’en supplie Ambre ne crie pas si fort gémit Ornella

    -        -  Ecoute il ne s’est rien passé, on est rentré tard je n’ai pas voulu te déranger j’ai préféré la coucher ici

    -         -  Bien sûr à d’autres mais pas à moi monsieur braguette facile !  Allez Ornella on y va !

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique